Focus métier : raccordeur de fibre optique

De nombreux secteurs d’activité éprouvent des difficultés à recruter. Cette situation est d’autant plus surprenante que le taux de chômage demeure élevé. Force est de constater qu’en matière d’emploi, l’offre et la demande ne se rencontrent pas toujours. Ce constat d’échec, alors que des besoins réels se font sentir dans le secteur du bâtiment, sonne comme une incompréhension entre employeurs et demandeurs d’emploi.

La vraie raison relève davantage d’une inadaptation de la demande à l’offre et plus précisément du niveau d’exigence légitime des employeurs quant à la qualification des salariés qu’ils veulent recruter. Les entreprises témoignent d’une véritable inquiétude face aux difficultés de recrutement qu’elles perçoivent pour compléter leurs effectifs dans les années à venir.

Le métier de raccordeur de fibre optique fait partie de ceux pour lequel le nombre de candidats est rare. La demande de profil qualifié dans le domaine des monteurs FTTH s’est renchérie au gré de la multiplication des mises en chantiers de déploiement de réseaux de fibres optiques. Les profils recherchés sont très spécifiques et le métier de raccordeur optique est relativement récent. Ces 2 particularités expliquent sans doute la pénurie de professionnels dans ce domaine comme cela peut être le cas pour d’autres métiers du BTP.

Qu’est-ce qu’un raccordeur de fibre optique ? Quelles sont ses missions ?

Le métier de raccordeur de fibre optique est assez proche de celui d’électricien ou de professionnel du câblage dans le secteur des télécoms. Il se différencie cependant de ces métiers dont il constitue une spécialité. La profession de raccordeur de fibre optique que l’on désigne également sous le nom de « monteur FTTH » (Fiber to the Home) est accessible à des salariés déjà titulaires d’un CAP ou d’un BEP en électricité ou en électronique.

L’enjeu considérable que représente le déploiement de réseaux de fibres optiques fait que ce métier est très recherché. Les compétences s’acquièrent au cours d’une formation d’une durée moyenne de 440 heures partagée entre des cours théoriques et des mises en situation sur le terrain. Cette profession exige en outre une forte capacité d’adaptation des salariés, car au gré des nouveautés technologiques elle est en perpétuelle évolution.

Les missions du raccordeur de fibre optique sont variées et comprennent une phase d’étude avant celle de l’installation. Son intervention vise à déployer des câblages et des équipements nécessaires pour le déploiement de la fibre optique à très haut débit.

Les différentes pistes possibles pour recruter un raccordeur de fibre optique ?

Le recrutement est devenu un process complexe qui nécessite beaucoup de méthodologie. L’activation d’un réseau de connaissances, ou plus familièrement ce que l’on appelle le bouche-à-oreille ne suffisent plus à compléter les effectifs d’une entreprise. Un point d’attention particulier doit être porté au parcours professionnel du candidat et à ses qualifications. Il importe de valider que le profil des futurs collaborateurs correspond exactement aux exigences de l’employeur avec et au niveau de compétence requise.

Au-delà du professionnalisme du candidat, les recruteurs veulent également s’assurer de ses qualités personnelles. L’état d’esprit, la motivation, la capacité de travail sont également des critères déterminants. Trouver le candidat idéal implique de ne pas miser sur une source de prospection. Cette recommandation est d’autant plus juste s’agissant de la recherche d’une qualification très spécifique comme celle de raccordeur de fibre optique. Trouver ce type de profil exige de ne négliger aucune source de recrutement. Il sera évidemment possible de se tourner vers des agences d’intérims spécialisées dans les métiers du BTP. Il est parfois fait le reproche à ce type de structure de manquer de pertinence lors de la sélection des candidats. Mais le véritable inconvénient sera aussi le surcoût que représente le montant de la commission à reverser à la société d’intérim.

D’autres solutions existent. Pôle emploi se fait notamment l’écho des entreprises de BTP qui n’arrivent pas à recruter. Mais l’antenne de l’UNEDIC ne fait que relayer auprès des demandeurs d’emploi les offres que lui adressent les employeurs. Les conseillers de Pôle emploi ne sont pas des experts métiers et il est permis d’émettre quelques réserves quant à leur capacité à effectuer une sélection rigoureuse. Leur démarche n’est en outre pas pro-active ce qui est une condition « sine qua non » pour dénicher les bons profils.

Les entreprises ont également la possibilité de former des collaborateurs déjà en poste ou de recourir à l’alternance. Ces méthodes ont le mérite de faciliter leur décision d’embauche, car elles auront à se prononcer sur un candidat dont elles longuement éprouvé les compétences. En revanche, il s’agit de processus assez longs qui se révèlent souvent insuffisants pour combler un besoin pressant de travailleurs qualifiés.

Le recours au web : une piste de recrutement très efficace

Identifier le profil « ad hoc » lorsque l’on recherche un raccordeur de fibre optique nécessite de s’adresser au plus grand nombre. De ce point de vue, Internet offre des perspectives dont les circuits de recrutement traditionnels sont dépourvus. Des plateformes spécialisées dans les métiers du BTP telles que Youwork.fr gagnent constamment en notoriété tant auprès des employeurs que de ceux qui recherchent un emploi.

La probabilité de trouver le profil spécifique, que vous recherchez pour un monteur FTTH ou raccordeur de fibre optique, par le biais de cette plateforme est de plus en plus forte. La démarche de YouWork.fr est originale et tranche par rapport aux méthodes de recrutement mises en œuvre jusqu’à présent. Cette plateforme recense en effet dans sa base de données des salariés ou demandeurs d’emploi dont elle a validé le niveau de qualification et le parcours professionnel. Elle entreprend ensuite de mettre en relation les candidats avec des employeurs en prenant le soin de vérifier que les compétences affichées par le demandeur d’emploi coïncident parfaitement avec la fiche de poste délivrée par l’entreprise.

L’efficacité de YouWork.fr se révèle d’autant plus lorsqu’il s’agit pour une entreprise de recruter un profil très spécifique comme celui de raccordeur de fibre optique. La pénurie de main-d’œuvre observée dans cette profession et entretenue par la demande croissante de cette qualification par les entreprises de BTP doit inciter à faire le choix de processus de recrutement innovants. Internet est évidemment le premier d’entre eux et offre surtout une audience que ne permettent pas les circuits traditionnels de l’embauche.

Call Now ButtonAppelez nous !